Retourner au monde d’avant

L’apparence d’un choix !?

Une proposition essaye de s’imposer à nous : retourner au monde d’avant

Avez-vous réfléchi à ce que cela signifie ?

Il n’y a pas besoin d’être scientifique pour convenir que tout dans l’univers est en constante évolution.  La croûte terrestre bouge. Les volcans crachent de la matière. Les informations bouleversent nos façons de penser. Nos idées mûrissent…

L’observation de tous ces changements nous pousse à nous percevoir autrement, à nous redéfinir dans un environnement en constant mouvement … or une voix politique ou médiatique nous promet un retour à la normale !

Mais quelle normalité nous propose-t-on ?

OGM

Est-ce celle qui englobe 99% des peuples de la terre ? Est-ce la normalité où nous sommes sous pression onze mois de l’année, dix pour les mieux nantis, douze mois pour les moins bien lotis ?

En outre, une réalité dont la majorité de la population mondiale se passerait volontiers, et qui est entretenue par la minorité qui en jouit.

Lorsque j’évoque les nantis, je ne vise pas ceux qui ont une résidence secondaire et quelques véhicules dans leurs garages. Les nantis dont je fais allusion sont ceux qui utilisent la possibilité de faire plier ou d’éliminer tous ceux qui ne pensent pas comme eux.

Obligations ?

Attente d’un verdict

Mais revenons à cette fameuse normalité proposée. Est-ce celle où nous baignons constamment dans des obligations sans fin ? Une normalité où nous arrivons à considérer trente secondes de publicité comme un moment de répit  pour nos cerveaux surmenés ?

Est-ce cette normalité où le peu de temps dit « libre » est conditionné par l’actualité toujours plus anxiogène ? Celle où le mensonge mille fois répété façonne notre présent pour être démenti par un nouveau mensonge encore plus ahurissant ?

Liberté de façade ?

Un mécanisme rôdé

De quelle normalité nous parle-t-on ? De celle où nos ressentis et nos réflexions laissent place à d’autres idées que les nôtres ? Relayant ainsi nos aspirations au rang de l’impossibilité. S’agit-il d’une normalité dirigée par les idées d’une supposée « élite », sensée représenter un système pyramidal mille fois éculé ?

Est-ce une normalité où le seul véritable droit est de consommer ce qu’une armée d’esclaves a fabriqué à l’autre bout de la planète ? Ou bien pourrai-je dire : « dans un autre quartier de la prison ».

Est-ce une normalité à l’image d’une pelouse stérile, sans fleurs ni reliefs d’aucunes sortes ? Cette normalité qui accrédite une pensée unique sans aucune objection possible ?

Bien sûr, j’ai choisi ces exemples pour résumer ce que les peuples ne voulaient déjà plus dans ce monde « d’avant ». Ces sujets auxquels les gens ordinaires n’adhéraient déjà plus avant cette mascarade politique, nappée de peur sanitaire, si pratique en ces temps de révélations.

Cependant, il y a des milliers de vraies belles choses à décrire émanant de nos vies « d’avant ».

Mais la beauté d’une chose, d’un objet ou d’une personne ne s’apprécie pleinement qu’au présent.

Revenir en arrière ?

Le temps coule dans un sens

Mais revenir en arrière ne nous permet ni de réparer ce que nous avons vécu, ni de ranimer la confiance perdue .

Donc, ce que nous trouvions beau hier peut être une source de déception aujourd’hui, si nous restons dans l’attente de revivre les mêmes émotions.

C’est à dire que les choses , pourraient même rester identiques, notre regard, lui, continuerait à évoluer ? Car c’est ce regard qui influe invariablement notre façon de concevoir le monde.

Comprenez que, si toutefois il était possible de revenir dans le passé, celui-ci n’aurait plus l’attrait qu’il avait avant.

Choisir en conscience

Librement

Ce qui compte est l’évolution de notre regard … et non ce que nous regardons !

Au final, quel sens donnez vous à l’idée de revenir en arrière alors que l’évolution opère toujours vers l’avant ? Mais peut-être ne désirez-vous plus évoluer ? Dans ce cas, vous acceptez de vous remettre à la loi universelle qui veut que tout ce qui n’évolue plus, meurt !

Vous savez-maintenant ce que sous-tend énergétiquement la proposition de retourner au monde d’avant, et maintenant votre choix peut être fait en conscience !

IsiMarc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.