L’attention

Au quotidien, sur quoi dirigez-vous le plus souvent votre attention ?

Est-ce sur l’actualité, sur votre compte en banque, sur l’équilibre de votre couple, sur votre solitude ? Est-ce sur la peur que vos enfants ne manquent de rien, sur l’idée que vous avez de vous ? Peut-être est-ce sur le but de vos prières, sur votre vie future ou encore sur votre passé ?…

Peut-être n’en savez-vous rien car vous ignorez la richesse de ce qui se cache derrière «l’attention».

Pourtant, l’attention est un des outils les plus importants pour façonner notre vie. De plus, il est à la portée de chacun d’entre nous. Cependant, il ne devient efficace qu’à partir du moment où nous en prenons conscience.

En pratique

Imaginez que votre «attention» soit matérialisée par un rayon lumineux, de la puissance du soleil, qui jaillirait de vos yeux. (Ce n’est qu’un exemple imaginaire).

Voyez ce qui se passerait si vous n’étiez pas conscient de sa puissance. En portant votre regard sur un objet, vous le feriez s’enflammer instantanément. Une plante ou une fleur que vous aimez regarder n’aurait pas le temps de flétrir qu’elle prendrait feu. Les personnes vous fuiraient pour sauver leur peau (au sens propre et figuré) … Et ces exemples peuvent être multipliés à l’infini.

Vous comprenez que sans conscience de la puissance de ce rayon, vous créeriez des effets indésirables où que vous posiez votre regard. Vous seriez l’architecte de votre enfer. Peut-être l’êtes-vous à l’heure actuelle?

Créez le changement

Créez le changement que vous voulez voir dans votre vie …

Si vous portez consciemment votre attention sur la puissance de ce même outil qu’est ce puissant rayon lumineux, vous pourriez faire des prouesses.

En régulant l’intensité de ce rayon, vous pourriez chauffer de l’eau à une température voulue, nourrir des plantes de lumière, éclairer un endroit sombre, allumer volontairement un feu, réchauffer un corps … bref, autant d’actions pratiques que permet la maîtrise du feu. Et autant d’actions qui simplifieraient votre quotidien, jusqu’à créer les conditions d’une vie de liberté.

Toutefois, ceci n’est possible qu’à la condition d’être conscient de la puissance de l’outil utilisé.

Qu’est-ce que l’attention ?

L’attention est une des facultés de l’esprit à se consacrer à notre environnement. C’est le vecteur de » la prise en compte » inconditionnelle de tout ce qui est , que l’objet de notre focalisation soit interne (pensées, ressentis …) ou externe à notre corps physique (objets, évènements).

Certes, cette capacité nous permet de capter des informations mais elle a aussi un rôle d’émetteur, moins connu, et pourtant tout aussi important.

Prenons en compte uniquement le sens qu’est la vue. Les informations vont d’un objet observé vers notre capacité à appréhender ce que nous voyons. Mais aussi dans l’autre sens : de nos yeux vers l’objet regardé, via notre aptitude à concentrer notre attention.

Principe

A l’instar des principes de physique quantique, l’observateur influe sur ce qu’il observe. Les effets vibratoires découlant de notre attention circulent dans les deux sens. L’énergie dégagée par les couleurs ou les formes de ce que l’on observe vient jusqu’à nos capteurs naturels, en l’occurrence nos yeux. Et l’énergie contenue dans nos formes, nos pensées et nos cellules va impacter ce que nous observons.

Comprenez que nous agissons sur ce que nous observons ! En prendre conscience équivaut à participer à modeler notre environnement !!!

Dans ces conditions, notre attention est un des outils les plus importants que nous possédons pour influer sur nos  vies. En être conscient, c’est être créateur !!!

Comment agit l’attention ?

Verre à moitié vide …

Concrètement, vous créez lorsque vous portez votre attention sur votre incapacité à courir plus d’un kilomètre. Vous créez une incapacité … mais vous créez. Ou lorsque votre attention est attirée par l’aplomb d’un adversaire durant une compétition. Ou encore lorsque vous restez rivé sur un problème que vous trainez depuis des années : vous nourrissez ce problème avec l’énergie véhiculée par votre attention, éloignant la possibilité de faire poindre une solution.

Vous nourrissez le problème et de surcroît, vous le faites inconsciemment !!!

… ou à moitié plein !

Vous êtes aussi créateur, si vous dirigez votre attention sur ce que vous savez faire, ou sur les réalisations dont vous êtes fiers. Ou sur les échanges qui vous apportent du bien-être, ou encore sur les petits détails de votre vie qui vous apportent de la joie.

Vous êtes encore plus conscient d’être créateur quand votre attention se pose sur ce que vous appréciez à l’instant où vous le vivez, dans l’appréciation constante du présent … un oiseau qui chante, une brise qui caresse votre nuque, un sourire qui vous est adressé, un battement de cœur qui remplit votre poitrine …

Vous faites alors croître votre énergie intérieure. Cette même énergie que vous pourrez rediriger ultérieurement, par votre attention consciente, sur de nouveaux buts, de nouvelles réalisations.

Testez-votre attention

En guise de test, portez simplement votre attention sur une partie de votre corps : un pied, une cuisse ou une joue et vous commencerez à ressentir l’endroit où se pose votre attention. Vous pouvez invoquer le côté psychologique, toutefois les informations reçues sont d’ordre physique. Vos nerfs vous restituent l’action de l’énergie transportée par votre attention.

Demandez-vous maintenant quelles sont les sujets qui font le plus souvent  l’objet de votre attention. Quelle que soit votre réponse, votre attention agit en permanence, divisant ou multipliant votre énergie, vous faisant automatiquement participer au monde dans lequel vous évoluez.

À vous de décider du niveau de conscience que vous voulez atteindre pour créer votre vie.

Objectif

Exercez-vous maintenant à diriger votre attention sur ce qui vous donne de la joie et ressentez ce qui se passe en vous. Faites-le quotidiennement et observez ce qui se passe dans votre vie. Faites-le à chaque instant et appréciez la transformation de votre Être !

Et si d’aventure cela vous semble trop difficile à faire seul, n’oubliez pas que la pleine conscience est un état d’être qui s’apprend, seul(e) ou accompagné(e).

Avec toute ma gratitude pour l’attention que vous avez portée à ce texte.

IsiMarc

nota : les mots soulignés sont des liens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.